Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



L’Ecole militaire (1751-1788)

Avenue de La Motte-Piquet

SSATIMP01814071011211

La façade nord de l’Ecole militaire

Par un édit du mois de janvier 1751, Louis XV fonde une école pour l’éducation de cinq cents jeunes gentilshommes désargentés. Premier architecte du roi, Jacques-Ange Gabriel (1698-1782) conçoit l’ensemble des bâtiments, dont la façade principale fait face au Champ-de-Mars. Du côté de la place de Fontenoy, une avant-cour et une Cour d’honneur, comprises entre les ailes du principal corps de bâtiment, précèdent l’entrée. De part et d’autre, des cours secondaires et des jardins agrémentent les façades de bâtiments plus simples. Du côté du Champ-de-Mars, la façade se développe sur trois niveaux : rez-de-chaussée, étage et attique. Un puissant avant-corps de colonnes à chapiteau corinthien supporte un entablement couronné d’un fronton et d’un attique, et coiffé d’un dôme quadrangulaire inspiré de l’architecture du Louvre.

L’établissement ouvre ses portes dès 1760, mais son édification, ralentie par des difficultés financières, ne s’achève complètement qu’en 1788. Après 1787, l’école sert de caserne. Elle abrite actuellement plusieurs établissements d’enseignements militaire supérieur.

SSATIMP01814071011220

L’entablement de la façade nord

La Victoire sous les traits de Louis XV (à gauche) appartient à un ensemble de quatre statues de marbre qui encadrent deux à deux le tympan de la façade. Les trois autres figures représentent La FranceLa Paix et La Force sous la figure d’Hercule. On attribue ces quatre allégories à Louis-Philippe Mouchy ou Jean-Baptiste Cyprien Dhuez. Les statues originales, très ruinées, ont été remplacées par des copies.

SSATIMP01814071011220

Le portique bordant la Cour d’honneur

En mauvais état, la sculpture originale représentant La Victoire sous les traits de Louis XV a été déposée sous le portique bordant la Cour d’honneur.

SSATIMP01814071011230 (1)

L’examen détaillé de la sculpture représentant La Victoire sous les traits de Louis XV atteste que le souverain, vêtu à l’antique, porte des braies gauloises serrées sur les mollets.

.
 
12345

Blog du niveau intermédiaire |
Blablarts |
I am the devil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SPORT ETE FABULEUSE MAGIE ...
| HISTOIRES DESSINÉES
| Couleurdevie